Lire ne nuit pas du tout à la santé!

 

Catsfee2 1

 

  • Qui es-tu ?

Lydia : Une blonde écervelée, qui vit au jour le jour et qui n’a qu’un objectif : faire la fête avec ma copine Maïa...(bonjour Mini fée, cheveux rouges, un peu folasse, je peux m'incruster à la prochaine fête.....waouh Petite fée tu as vu le mec ultra seMoi d'abord!xy...je tente ou pas) (Bonjour, Petite Fée, cheveux presque rouges, légèrement folle, mais je me soigne! Et euuh Mini Fée, t'as pris ton casque, tes protections? J'ai le numéro des urgences sous la main) ( grogniasse....) Moi aussi je t'aime!

Julien (haussement de sourcil) : Pardon ? ( ohhhhhhh il me capte youhouuuuu)

Lydia : Nan ça va je déconne. J’aime bien jouer sur les stéréotypes ! Mais vu qu’il assiste à l’interview je vais essayer de me contenir ! (en messe basse :) : bon si vous voulez du croustillant faudra qu’on se voit discrètement une autre fois (clin d’oeil de Lydia et sourire en coin de Julien) (sans soucis....seulement Julien c'est possible?)

  • Que penses-tu du caractère que ton auteur t’a collé à la peau ?

Lydia : ben c’est tout moi ! Franchement, des fois quand même le côté gaffeuse est largement exagéré ! Ce côté toujours perdue qui n’a aucun sens de l’orientation, c’est dur, pas plus tard que cet été, dans l’hôtel, ça a été une vraie plaie, je me suis trompée je ne sais pas combien de fois de chambre ! (oh la coquine.... bon il semble être juste amis non ...)

Julien : oui mais ça chérie, ils ne le savent pas encore ... (merde encore...... j'en ai marre je veux un célibataire.....snifffff) 

Lydia : c’est vrai, c’est dans nos aventures du tome 3 qui sort cet été ! 

Julien : et non ce n’est pas exagéré : tu es un vrai boulet. Un boulet adorable et bandant, certes, mais un boulet ! (oh petite il parle de toi mdr) (Euuh le boulet c'est ma soeur je te rappelle! Pffff) ( ta soeur..... toi ....mdr) Boulet toi même au faite! 

Lydia : eh, ça va ! Si je ne m’étais pas trompée de chambre un nombre incalculable de fois, on aurait jamais su pour ta mère que...(quoi quoi allez please...)

Julien : chuut !

Lydia : oups, oui tu as raison. On ne va pas tout dévoiler. Pour en revenir à mon caractère collé par mon auteur, des fois je me trouve moi-même limite chiante !

Julien: c’est pas peut dire ...( et je suis là ..... je suis adorable)

Lydia : ta gueule Julien ! C’est moi qu’ils interview, quand ce sera «ton» heure de gloire, tu pourras dire ce que tu veux... mais là, c’est mon tour.

Julien : ok c’est bon, je vais faire un tour, je t’attends en bas (baiser claquant, départ du beau gosse) (à tt à l'heure petite fée, je vais aux toilettes) RESTE ICI!!!!! (bye bye il m'attend regarde...)

  • Qu’aimes-tu par-dessus tout dans la vie ?

Julien ! Oh merde, j’aurai pas du dire ça... et il est même plus là pour l’entendre !Comme quoi, ma vie à vraiment changé ces derniers temps. Bon restons sérieuse, ce que j’aime dans la vie : ben c’est la vie justement ! j’aime en profiter, j’ai arrêté de tout vouloir planifier et je me laisse plus vivre. J’aime sortir avec mes copines Maïa , Sophia et Angie. J’aime boire un verre avec elles en paillotes sur les plages du grand travers (faut venir les filles, c’est du côté de la Grande Motte et siroter un Mojito avec ses copines sur un canapé, les pieds dans le sable : ça n’a pas de prix !). Et puis sincèrement j’aime aussi quand mon homme me rejoint à une soirée. Je ressens toujours une bouffée d’excitation quand je vois ce mec arriver et que je me dis : putain, c’est le mien !

  • Et ta philosophie dans la vie ?

«Bouffe là avant qu’elle ne te bouffe» ! On oublie trop que demain, quoi qu’il arrive, le jour se lève, que l’on y soit... ou non. Alors je suis pas pour faire des tonnes de conneries non plus, mais j’aime vivre avec mes amis, ma famille et profiter !

  • Comment  tu te serais décrit physiquement ? Comme ton auteur l’a fait ? (Fais nous fantasmer !)

Lydia : Ohla, dure cette question. Comme je l’ai dit plus haut : un vrai stéréotype ! Je suis assez grande, blonde ...

Julien : à forte poitrine !

Lydia : te revoila toi ?

Julien : ils font pas de Cuba Libre au bar alors plutôt que de m’emmerder, je préfère t’emmerder toi c’est plus drôle.(pffffff même pas drôle, je me suis fait recalée gentiment ..... en revanche je devrais voir avec Cécile si elle a un mec pour moi dans ses prochains romans alors je vais la contacter *clin d'oeil*) Et directement faut qu'elle demande! Les plus jeunes d'abord! Donc moi !! ( désolé c'est Julien qui m'en a parlé, jalouse) tu l'as payé combien pour qu'il te parle? juste mon charme naturel <3

Lydia : évidemment. Tu crois que c’est facile de se décrire ?

Julien : oui

Lydia : vas-y, décris-toi, toi qui est si fort

Julien: brun, les yeux verts. Oui je sais, vous fantasmez déjà, je fait cet effet en général (sourire moqueur) (ouep il est sexy, encore un destructeur de culotte..... mais pris fait chier pfff) Reste polie! Nonmého! Un peu de sérieux!!! Encore heureux que je suis la plus normale des deux! Bon continuons...

Lydia : quel prétentieux !

Julien : c’est pas vrai ? C'est vrai?? Allez Dis! Jure moi une frite! (Avec l'accent belge!)

Lydia : avant que l’on ne soit ensemble, tu étais tellement drogué de boulot que tu captais même pas les femmes qui te repéraient...

Julien : ah, peut-être quand je bossais oui, mais je te rassure chérie, je sais repérer les belles femmes et beaucoup sont passées dans mon lit avant t...

Lydia : stop ! c’est bon ! je veux pas savoir !

Julien (rieur) : ok j’arrête. Sans déconner, je cours beaucoup pour évacuer la tension du boulot et je fais parfois du squash avec des copains le soir, donc je suis assez musclé... (purée imagine petite fée, il est torse nu avec des goutelettes de sueur...... hummm) Stoooooop! T'es vraiment insortable! arrête tu baves, il est où ton mouchoir spécial..... Il est làààààà * Tend le mouchoir en l'air comme une conne *

Lydia : ah ça oui (langue qui passe sur la lèvre) 

Julien : mais après je suis tout ce qu’il y a de plus classique... (euh nous n'avons pas la même notion , tu trouves pas)

Lydia : dans le genre couverture de magazine... il a les plus belles dents que je n’ai jamais vues !

Julien : ah ok, tout le monde craque sur mes fesses musclées et toi, c’est mes dents que tu regardes !

Lydia : oui, ça compte beaucoup pour moi !

Julien : cette femme est folle, et c’est ce que j’adore ! A toi alors, décris-toi bien.

Lydia : ok j’y vais. Je ne fais pas de régime, je n’ai jamais su en faire, mais comme j’ai un patron tyrannique, (si, si je vous jure, même encore maintenant que je couche avec), je mange vite fait le midi et des salades car j’adore les légumes. J’ai la chance d’avoir un bon métabolisme donc je fait un petit 38 en taille pour 1m68. Mes cheveux sont mi-long blond clairs (je triche avec des mèches sinon c’est fade). J’ai pas une grosse poitrine comme dit monsieur, mais elle est assez ferme et sympa (a priori vu comme il la regarde tout le temps !) (chanceuse, et elle se plaint)

  • Te sens tu bien dans ton rôle ?

Lydia : oui ! plus que tout. J’aime cette image que j’espère donner aux lecteurs : une femme libre, qui s’assume, mais qui sait aussi reconnaitre ses faiblesses et avoir besoin de ses amis et d’un homme dans sa vie. Même si, quand même, c’est plus souvent lui qui a besoin de moi...

Julien : même pas je réponds.

  • Qu’aimerais-tu réellement dire aux autres personnages du livre ?

Lydia : A Maïa et Sophia : keep cool ! L’une avec son histoire d’amour et l’autre son bébé, c’est devenu les nerveuses à ma place (rires). A Angie : tu vaut beaucoup plus que ce que tu ne crois, continue ma belle et tu trouveras enfin ta voie ...

  • Comment te vois-tu dans dix ans ?

Julien : enceinte du quatrième (il semble sérieux le loulou...)

Lydia : même pas en rêve !

Julien : tu veux pas d’enfant ?

Lydia : c’est pas le moment d’en parler chéri ! Si, mais on verra... Sans plaisanter, dans 10 ans, oui je me vois toujours active, au travail, avec Julien (regard en coin) ...

Julien : ouf !

Lydia : ... et toujours entourée de mes amis et de mes proches parce que ça compte énormément pour moi. Peut-être même avec un labrador pour compléter le tableau à l’américaine (rires) Question??? Pourquoi un labrador??? Nooon mais faut prendre un petit! ça prend pas de place! Un choupette t'es sérieuse, tu crois que Julien à la tronche d'avoir un Choupette pfffff Bah un rott alors! 

Julien : oui ben ça on en reparlera...

Lydia : pourquoi ? Tu veux quatre enfants mais un chien c’est trop dur à s’en occuper ?

Julien : exactement !

Lydia : Ok, next, je verrai ça avec lui plus tard.

  • Aimes-tu ton auteur ? Que pourrait-il améliorer ? (Vas-y crache le morceau ! Dis-nous tout ! Enfin presque si tu veux continuer à vivre ! )

Lydia : bien sûr que je l’adore ! On est même devenues très proches, c’est comme une bonne copine. Là ou je lui en veux par contre, c’est que je me sens un peu abandonnée... elle a fini le tome 3 et ne compte plus rien écrire sur nous... elle passe à autre chose.( oui mon histoire avec ce fameux célibataire *clin d'oeil*) C’est un peu dur, mais je la comprends, elle nous laisse vivre notre vie et va s'acharner sur quelqu’un d’autre. J’espère qu’il ou elle galèrera autant que moi avec mes fichues valises par exemple au mariage de Sophia ! J’espère juste au fond de moi qu’elle viendra nous retrouver dans quelques années pour raconter ce qu’il s’est passé après le générique fin...

  • Une chanson qui te représente ?

Lydia : waouh aucune idée... ah si allez : «Stand by me» la version de Vanessa Paradis et Willie Deville. J’aime le timbre de voix de Vanessa un peu cassé sur cette version et les paroles, même si je suis une féministe des temps moderne, me correspondent très bien : ma force c’est aussi et surtout lui. J’ai besoin quand ça déconne autour de moi de me retrouver dans ses bras. (Silence et regards complices).

 

 

  • Que dirais-tu aux lecteurs de ton auteur ?

Lydia : elle est taréeeeee ! encore plus que moi peut-être. Elle est énormément entourée de ses amis et ça lui sert beaucoup pour toutes nos anecdotes, car non, tout n’est pas inventé, loin de là ! Mais je crois que j’en ai trop dit. Chuuut, seuls ses amis le savent et elle me tuerait si elle savait que j’ai craché le morceau. (mais non.... on se voit en privé hein ...)

 

Et la dernière pour la fin ! Une petite photo de toi qui te représente 

(On te laisse carte blanche ! Bon malheureusement pour nous elle doit être décente !)

Cec1

J’ai mis celle là car j’ai les même talons ! J’adore ce bleu ! Et toujours entrain de courir : c’est tout moi !

Allez, je vous en même une de mon Julien ?

Oui, vous avez été sympa ! Grâce à vous, je vis un peu plus, alors voici : 

Cec2

Alors il est pas canon ?

Nous te remercions d’avoir répondu à nos questions !

Nous espérons que tu auras conquis les lectrices qui ne te connaissaient pas encore !

 

Lydia : Merci à vous les filles et peut-être à une prochaine fois...

Julien : ou pas, ce sera peut-être moi la prochaine fois l’interviewé !

Lydia : même pas en rêve, tu t’es déjà trop incrusté sur la mienne d’interview je crois... (je signe)

Julien : et ?

Lydia : et tu vas le payer ...

Julien : j’attends que ça... - censure - (heureusement l’interview est finie !) euhhhhhhh on y va Petite fée car là ils nous oubliés .....byeee Ouaiip A la prochaiiiine ... Pas de bétises! Sortez couvert... il fait frisquet aujourd'hui...

Envie de les découvrir??

Ajouter un commentaire