Lire ne nuit pas du tout à la santé!

 

Les Lectures VO de Ladybug

De temps en temps, Ladybug vous livrera son avis sur ses lectures en VO

# Lecture VO -1 - The Elements -

Lecture vo

 

De temps en temps, Ladybyg vous parlera de ses lectures en VO. Voici donc le premier article de cette catégorie. 

Elle vous livre son ressenti sur la série The Elements de Brittainy C Cherry

 

Elements tome 3 the silent waters 898027 264 432 Elements tome 4 the gravity of us 911583

Personne ne peut écrire un livre comme Brittainy C. Cherry le fait.  Ses histoires  nous remuent, elles sont incroyablement magnifiques, juste magiques. Chaque fois que je commence un nouveau livre d’elle, je sais que je ne serai pas déçue.

Donc, comme j’ai adoré The Air He Breathes et The Fire Between Hi and Lo, je me suis lancée dans The Silent Waters, le troisième opus de la série « Elements ».

Voici le résumé :

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d'autres merveilleusement optimistes.
J'ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m'ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J'avais huit ans quand j'ai perdu ma voix. Une partie de moi m'a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu'à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C'est l'histoire d'un garçon et d'une fille qui s'aimaient l'un l'autre, mais qui ne s'aimaient pas
eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D'amour et de promesses brisées.

Une histoire de moments.

 

Mon avis :

Maggie May vit avec son père depuis que sa mère les a quittés. Un beau jour, après de multiples relations désastreuses, Maggie May apprend que son père a trouvé une nouvelle femme, l’amour de sa vie. Elle déménage donc pour aller vivre avec sa nouvelle belle-mère. Cette dernière a deux enfants, Cheryl, qui a un an de moins que Maggie et Calvin, qui est plus âgé. Et c’est là qu’intervient Brooks Tyler Griffin. Il se trouve être le meilleur ami de Calvin. Et c’est à partir de là que l’histoire commence. Parce que oui, cette histoire est en trois parties. On commence le livre quand Maggie May est enfant, puis ado ; enfin, on le termine lorsqu’elle a presque 40 ans.

The Silent Waters, c’est l’histoire de Maggie May, mais c’est aussi celle de Brooks. Celle de Cheryl, de Calvin, de Kathie et du père de Maggie. C’est l’histoire d’une famille qui traverse des épreuves intenables.

The silent Waters c’est l’histoire d’une petite fille adorable, optimiste et au grand cœur qui tombe amoureuse d’un garçon. Un petit béguin d'enfant, qui se transforme en une amitié permanente… qui évolue au fil de l’eau. Jusqu’à ce que tout change pour Maggie May, lorsqu’elle a 8 ans, de la plus horrible des façons…

Dans cette histoire, il y a des moments  magnifiques, tendres, déchirants. Il y a des moments où j’ai frisé la tachycardie (comment ça, j’en fait trop ?). J’ai été à la fois brisée en douze millions de morceaux, pour être ensuite réparée à la page suivante. Moments. C’est un mot qui revient souvent, et pas seulement dans le résumé. Un mot tellement important. Chaque moment de ce livre était spécial. Chaque moment m’a fait ressentir quelque chose. M’a fait ressentir tout court.  

Comme dans les autres histoires de Brittainy C. Cherry, on prend des émotions plein la gueule et ce, tout au long du roman. On sourit, on tremble, on a les larmes aux yeux, on rage, puis on tombe amoureux. C’est vrai, je suis tombée amoureuse de Brooks en même temps que Maggie May. J’ai eu le cœur brisé en même temps qu’elle, pour elle, pour eux. J’ai été touchée par la douceur et la fidélité de Brooks, je l’ai détesté, j’ai pleuré pour lui.

Je vais m’arrêter là avant de trop en dire ou, carrément, d’écrire un roman (lol). Ah, une dernière chose : dans ce livre, vous verrez passer énormément de titres de chansons, de noms de groupes. Si je vous dit ça, c’est parce qu’à un moment, vous verrez passer « Romeo’s Quest », c’est là que  je me dis que j’aimpe encore plus Brittainy C. Cherry, parce qu’au moment où on ne s’y attend pas, elle sème ça ou là, de petites références à d’autres de ses livres. Là, en l’occurrence, il s’agit de « Loving Mister Daniels », que j’ai aussi beaucoup aimé. Malheureusement, il n’est pas encore traduit en français (enfin, pour moi, c’est pas très gênant, puisque je lis en anglais) et j’espère qu’une me Française (Hugo Roman, peut-être ?) finira par acquérir les droits de cette histoire qui m’a transportée.

Un dernier mot : J’ai ADORÉ The Silent Waters.

**

The Gravity Of Us de Brittainy C. Cherry.

 

 Comme j’ai la chance de lire en VO, j’ai aussi lu dans la foulée The Gravity Of Us, qui est le 4e et dernier opus de la série Elements. Du coup, je vais essayer de vous donner mon avis en avant premières et surtout je vais essayer de ne pas en dire trop !

Cette fois on entre dans l’univers de Graham, un auteur à succès insensible et Lucille – dite Lucy, une jeune femme solaire. L’homme qui ne ressent rien et la femme qui ressent tout. Les opposés qui s’attirent, peut-être même les deux faces d’une même médaille. Mais cette histoire n’est pas seulement ce qu’elle a l’air d’être, c’est aussi une ode à l’amour, à toutes les différentes sortes d’amour. Amitié, amour filial, fraternel, passion… On assiste à toutes les sortes d’amour mais aussi à leur total opposé.

Graham et Lucille vont débarquer dans la vie l’un de l’autre et devoir apprendre à s’accepter l’un l’autre, à se comprendre, à donner, à aller vers l’autre. L’homme qui ne ressent rien et la femme qui ressent tout…

Comme d’habitude, j’ai terminé ce livre le cœur plein d’émotions, le sourire aux lèvres et les larmes aux yeux. Comme d’habitude, j’ai été transportée par ces personnages auxquelles Brittainy C. Cherry insuffle la vie de manière si fine et réelle. Comme d’habitude, j’ai été saisie par la poésie derrière ses mots. Et comme d’habitude, j’en redemande encore.

J’espère que lorsque vous lirez The Gravity Of Us, vous serez autant transportés que je l’ai été.

 

#Ladybug.